Feuilles, etc

C’est déjà l’automne, les arbres se parent de belles couleurs jaunes, orangées et rouges qui remplacent progressivement les dégradés de verts.

Aujourd’hui, nous allons explorer le mot “feuille” et certains de ses dérivés.


une feuille

Ce mot a une origine latine (folium) et s’est transformé en passant dans la langue française pour donner “feuille”. Feuille de papier ou feuille d’arbre, nous utilisons le même mot en français.

feuilles-automne

le feuillage

Le feuillage c’est l’ensemble des feuilles qui se trouvent sur un arbre. Ce mot français est passé dans la langue anglais et a donné “foliage”.

fall-foliage
feuillage d’automne

l’effeuillage

Attention à prononciation! Il faut pas confondre “feuillage” et “effeuillage”. Avec l’effeuillage, on enlève des feuilles (ou plutôt des vêtements)! 😉 Il s’agit de la version française du mot anglais strip-tease. J’aime le côté poétique et imagé de ce mot.

striptease

le feuilletage

Encore un mot à la prononciation assez proche des précédents. Le feuilletage est une succession de feuilles empilées les unes sur les autres. On utilise ce mot en pâtisserie pour désigner une pâte feuilletée où les couches de pâte (qui sont plates comme des feuilles) alternent avec des couches de beurre préalablement* aplaties. Cela permet de faire de savoureuses tartes, des chaussons aux pommes et des friands salés par exemple (qu’on appelle en français des feuilletés).

pate-feuilletee
étapes pour faire de la pâte feuilletée

un millefeuille

Ce gâteau bien connu dans le monde est un des symboles de la pâtisserie française. Il alterne des couches de pâte feuilletée bien cuite et de la crème pâtissière à la vanille. Traditionnellement il est couvert d’une couche de fondant très sucré mais de plus en plus de pâtissiers le remplacent maintenant par du sucre glace pour répondre à la demande de gâteaux moins sucrés.


un feuilleté

Comme expliqué plus haut, un feuilleté est un terme de cuisine. Cela désigne de la pâte feuilletée (en général de forme carrée ou triangulaire) fourrée avec une préparation salée souvent à base de sauce béchamel et d’autres ingrédients. Par exemple: un feuilleté à la viande et aux légumes, un feuilleté jambon-fromage ou encore au saumon et aux épinards.


feuilleter

Verbe du premier groupe. Feuilleter c’est faire défiler les feuilles successivement. Quand on feuillette un livre ou un magazine, on tourne les pages sans prendre le temps de lire le contenu en détails.

un feuilleton

Une feuilleton à l’origine était une histoire ou une chronique qui paraissait dans les journaux sous forme d’épisodes (un par jour ou par semaine par exemple). On parle d’ailleurs de romans feuilletons pour un genre littéraire “se caractérisant souvent par l’existence de personnages nombreux et parfois récurrents, et par de nombreux rebondissements dans l’action intervenant à la fin du chapitre, prévus à l’origine pour fidéliser le lectorat”.

Lorsque la télévision est apparue, on a commencé à produire des feuilletons en vidéo sur le même modèle. En général il s’agissait d’histoires de familles qui faisaient la part belle** aux histoires d’amour et aux trahisons. En France dans les années 80 et 90, les feuilletons américains Santa Barbara, Côte Ouest (Knots Landing) et Amour, Gloire et Beauté (The bold and the beautiful) faisaient partie des programmes les plus regardés par les femmes. Même si on les appelle maintenant “séries télé”, les feuilletons sont plus populaires que jamais!


Vocabulaire

* préalablement/au préalable: indique une action qu’on a réalisé avant.
La maman donne à son enfant une banane préalablement pelée (peler = enlever la peau).

** faire la part belle: laisser beaucoup de place à quelque chose.
Les méthodes modernes d’apprentissage des langues font la part belle aux nouvelles technologies (applis, podcasts, vidéos…)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *