Changer de vie (chap. 1, 2008-2009), to-do list: 3- définir son projet et passer à l’action

Au fil des jours, notre projet a pris forme et commence maintenant à être clair dans nos têtes :
nous prévoyons un départ mi-mars 2009 (le temps de voir le concert de Bénabar à Nantes ;)), direction Montreal ou Toronto pour se poser quelques semaines le temps de remplir quelques formalités, de visiter New-York et d’acheter une voiture d’occasion pour un road trip de plus de 10 000 km à travers les Etats-Unis (en passant notamment par la route 66) pour rallier Vancouver, notre destination finale où nous comptons nous installer.

Vancouver : un climat océanique (entre 5 et 25° toute l’année, de la pluie en hiver mais du soleil l’été), les pieds dans l’Océan Pacifique et la tête dans les montagnes, une ville tournée vers le développement durable où il fait bon vivre paraît-il.

Nous avons donc mis en œuvre tous les moyens pour y arriver:

  • D’abord, se marier. Ni l’un ni l’autre n’étions de farouches partisans du mariage et penser à tous les tracas liés à cette cérémonie nous rebutait franchement à franchir le pas mais là, on n’a pas vraiment hésité. Même si le concubinage est reconnu au Canada, il faut présenter un certain nombre de papiers pour prouver qu’il y a vie commune alors qu’un couple marié a juste à présenter un certificat de mariage… Ce sera surtout utile si on demande la résidence permanente; il suffira alors que l’un de nous remplisse les critères de sélection pour que l’autre soit accepté aussi. Et puis, si on peut économiser sur les impôts 2009, alors qu’on sera juste installés au Canada, ce ne sera pas du luxe. Donc voilà, 7 ans après notre rencontre, on va se marier le 26 juillet 2008 et on est contents.

  • Ensuite, quitter son boulot (pour moi, David continuant à faire ses heures de prompteur jusqu’à ce qu’on parte). Malgré le stress intense au moment de l’annoncer à mon patron, ce fut un vrai soulagement car j’en avais envie depuis des mois. Départ prévu le 31 octobre, puis intérim jusqu’à fin février. Au passage, je suis devenue une pro du droit du travail dans ce domaine et des questions d’Assedics (merci Google!). L’idée serait d’enchaîner des missions bilingues français/anglais pour me préparer car, si j’ai un très bon niveau, je n’ai plus parlé régulièrement depuis mon séjour en Irlande en 2001/2002 (hormis la parenthèse indienne l’année dernière).

  • Pour David: passer son permis, surtout en vue du road trip, pour pouvoir me relayer au volant.

  • Pendant ce temps-là, rassembler des infos sur les formalités administratives, le parcours du road trip, la vie là-bas.

  • Pour entretenir l’enthousiasme, lire des blogs d’expatriés qui donnent envie mais qui informent aussi sur les côtés un peu moins agréables pour partir en connaissance de cause.

  • Vendre les meubles, l’électroménager, les DVD, les livres (en partie), résilier le bail de l’appartement, trouver quelqu’un pour garder le chat (snif) à plus ou moins long terme…

  • Et enfin, économiser… Mais maintenant qu’on a un projet, la motivation pour jouer les fourmis est à bloc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *